Ma théorie du tabouret

J’ai rechaussé les baskets il y a un mois…

J’ai repris le chemin du bureau il y a trois semaines…

Et je me sens « complète »!

J’ai enfin réussir à mettre des mots sur cela lors d’un échange avec Marie pour le portrait de GoGirlz (que je te conseille évidemment de découvrir!).

C’est ce que j’appelle « ma théorie du tabouret »

Aline course à pied
Portrait by Marie / GoGirlz

Mon tabouret à moi a trois pattes. Famille / Sport / Boulot. Dans cet ordre là, ou dans un autre, ça dépend des moments. Pour que le tabouret tienne debout, les trois pattes doivent être exactement égales. C’est une question d’équilibre. Sinon ça tangue. Sinon ça penche. Sinon ce n’est pas confortable. Alors qu’un tabouret avec ses trois pattes bien ancrées au sol, c’est utile. Simple. Discret. Redoutablement efficace.

Si pour une raison ou une autre, une patte bat de l’aile, c’est aux deux autres de prendre le relais. C’est mécanique, encore une question d’équilibre. Pour y arriver, les pattes restantes doivent se renforcer. Elles doivent aussi se raccourcir un peu pour se mettre au niveau de celle qui se fragilise. Mais elles doivent surtout se recentrer, se rapprocher du centre, du coeur du réacteur.

Le coeur du réacteur c’est là où ces trois pattes se rejoignent, là où tout se joue, là où je suis bien. Eloignées et bien distinctes dans leurs bases, et pouvant  suivre des chemins parallèles, parfois ces trois dimensions s’entrecroisent, les étoiles s’alignent, l’épanouissement et la réussite est triple.

Ces derniers mois il va sans dire qu’une patte a pris le dessus. Pour mon plus grand bonheur. Ces dernières semaines les deux autres ont tenté de retrouver leur place. Ca prend du temps, ça demande des efforts, mais ça fait du bien. Du bien de se sentir ancrée, solidement, de ne pas tanguer. Et quand le tabouret est bien solide, on peut même tenter de s’y dresser…de s’y mettre la pointe des pieds, pour voir encore plus loin, encore plus haut, encore plus beau.

 

Et toi, il a combien de pattes ton tabouret?

 

#BeStrongBeLoved

 

 

2 commentaires sur “Ma théorie du tabouret

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :