Marathon blues or not marathon blues?

Ce matin de passage à Paris je me suis retrouvée sur les traces de ce marathon, sur les premiers mais aussi sur les derniers kilomètres…Bonjour la bouffée d’émotion … mais qu’est ce que ça fait du bien.

Depuis ce 8 avril 2018, c’est peu dire que j’ai du mal à remettre la machine en route… mais keskisepasse bowdel ?!

Collectons les indices et menons l’enquête…

 

♣ Ceux qui font pencher pour un marathon blues

  • Pas d’euphorie post-course mais plutôt un sentiment aigre-doux
  • Maxi deux séances de sport par semaine, dont au moins une le week-end
  • Une blessure dès la reprise, qui trainasse un peu
  • Pas de livres ou de revues running achetés en trois mois
  • Pas ou presque de dossard ou de projets de course à moyen terme
  • Une anarchie alimentaire rarement atteinte (sic)

work waiting GIF by Nike

♣ Ceux qui font pencher la balance de l’autre côté :

  • Une reprise euphorique à J+10 à gambader dans mes collines (un peu trop d’ailleurs, coucou le TFL)
  • Des achats plus variés : un foam roller, mais surtout un vrai vélo de route (un prochain article ?) et même des tee-shirts de runners (bon ok, avec inscrits « finisher de rien du tout » et « running joke », mais le second degré c’est important non ?)
  • Une course officielle bien que virtuelle et bien que non terminée
  • Une émotion de dingue devant le dvd de « free to run »

 

 

Alors, inspecteur Alinette, votre verdict ?

inspecteur.jpg

Point de marathon blues à l’horizon ! Juste la vie la vraie qui reprend sa place, et qui mise un peu entre parenthèse sur la fin de la prépa, en prends un peu plus qu’à l’accoutumée. Des projets pro et perso qui ont gentiment repris le dessus sur les projets sports.

~

Aujourd’hui, à plus de deux mois et demi, j’ai le sentiment que tout se ré-équilibre gentiment.

Les semaines de foux furieux au boulot devraient se tasser (oui difficile de caser des séances de sport quand tu as plus de 30h de bagnole dans les pattes et 4 jours sur 5 avec un réveil avant 5’ du mat’)…

Mais surtout, je n’ai jamais cessé de prendre du plaisir, à suivre le sport des autres via les blogs ou les réseaux ou à faire le mien. Moins vite, moins fort, moins longtemps, mais toujours avec autant de cœur.  Je repars gentiment sur des petits objectifs de très court terme, une sortie trail par ci, une balade à vélo par là, si possible accompagnée pour partager ces bons moments.

En résumé, je crois que j’ai compensé tous les « efforts » (ces petits trucs qui ne sont pas grand chose mais différents de ce que tu ferais naturellement) de la période prépa SparnaTrail et prépa marathon  enchaînées:

  • Faire du sport à plusieurs (plus difficile quand tu suis un plan)
  • Des terrasses entre amis ou du shopping le midi (et tant pis si ma sortie run saute)
  • De la rando, du vélo, du trail, du yoga, et j’espère bientôt du kayak et Cie (bref, varier les plaisirs)
  • Et bientôt d’autres types d’aventures (mais chut, affaire à suivre !)

go go go running GIF

La seule chose que je n’ai pas repris, c’est le sport à la salle. Je pense que c’est une activité que je faisais plus dans une visée « performance » que plaisir, et au final n’ayant pas d’objectif bien précis, je n’en ressens pas le besoin. Il faut dire aussi qu’en cette saison il fait jour tôt et tard, alors c’est plus sympa de sporter en extérieur.

~

J’ai eu du mal à boucler cet article, fait un peu de bric et de broc sans vraiment de fil conducteur. J’espère que la lecture n’en était pas trop désagréable et que j’ai réussi à me faire comprendre.

~

Mais surtout, je suis preneuse de tes retours d’expérience…des petits coups de mous après avoir réalisé ton objectif ? ou après une blessure ? Comment tu gères ces périodes « post »-aventure ? un secret pour rebondir ?

#NextPlease

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires sur “Marathon blues or not marathon blues?

Ajouter un commentaire

  1. j’ai eu mon contre coup aussi sur ce marathon et nettement plus important que sur les deux derniers, pourquoi? je l’ai trouvé très dur et finalement j’ai trouvé mon bonheur avec mon vélo et dans la natation

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :