7 bonnes raisons de prendre l’air à Besançon

Non mais elle perd la tête la campagnarde à nous inviter d’aller prendre l’air en ville?! Oui mais là ce n’est pas n’importe quelle ville ça fait toute la différence!

1 – Ce n’est pas (si) loin

Besan-quoi? mais c’est où ça? au loin, à l’Est, vers la Suisse…

Que nenni, un centre-ville à 2h20 de Paris, 2h30 de Lyon, 2h10 de Strasbourg, et même 55min de Dijon. Bien moins qu’un Paris-Annecy 😉

2 – En 3 foulées tu es en pleine nature

(4-5 si tu as des petites pattes)

Dès la sortie de la gare, lève les yeux et admire le paysage! (cf la 1ère photo).

De là tu peux commencer à comprendre la ville, à apercevoir l’écrin de verdure, à deviner les différentes collines, à repérer les fortifications, …

Des collines justement il y a en a 7. Comme mes 7 bonnes raisons mais aussi comme les 7 collines à Rome.

Besançon c’est avoir l’occasion de croiser un chamois sur sa pause dej’. Le genre de petit détail qui motive à venir au boulot le matin.

rosemont.jpg

Et de disposer d’un terrain de jeu ultra varié pour traileurs plus ou moins chevronnés: les rondins et l’humidité de Chaudanne, le pierrier du côté de Rosemont, le Grand désert au dessus de Bregille, …

3- Tu peux en profiter sans te perdre

J’ai toujours trouvé que les sentiers étaient très bien entretenus, et bien indiqués.

Depuis peu on a encore passé un cap avec le balisage d’un espace permanent de Trail, labellisé Uni’vert Trail qui plus est.

Au total, 13 parcours, avec 4 niveaux de difficulté et 2 spécifiques.

parcours.png

4- Si tu préfères le plat…

Tu peux te faire un petit « tour de boucle », et prolonger par les vélo-routes (que tu peux aussi emprunter en vélo, c’est fou non?)

Là aussi ça reste hyper varié, tu peux croiser tes collègues en plein pique-nique à la gare d’eau, douiller sur les pavés devant le skate-park, et quelques foulées plus tard te sentir seul.e au monde sur la passerelle après avoir aperçu l’ancien site industriel de la Rhodia.

5- La culture n’est pas en reste

Liste non exhaustive de quelques pépites bisontines: La citadelle bien entendu, avec l’ensemble de l’oeuvre de Vauban sur la ville, mais aussi les musées qu’elle héberge. Le musée du temps (pour les fanas du chrono ou les amoureux du temps qui passe). La maison natale de Victor Hugo bien évidemment. Et l’incontournable musée des beaux arts et d’archéologie qui vient de ré-ouvrir après une mise en beauté plus que réussie.

A l’image des « parcoureurs » de Camille,si les jambes te démangent tu peux même découvrir l’intérieur de la ville en courant. De mémoire deux itinéraires balisés en cuivre au sol, l’un à l’image de la capitale de l’horlogerie, le second de la citadelle. Et je viens de découvrir également des balades sonores, à tester!

6 – Sans parler de ton estomac…

Je t’ai parlé NATURE…je t’ai parlé CULTURE…il est grand temps de parler NOURRITURE!

Sans revenir sur les classiques de la gastronomie régionale, fromages en tête, quelques adresses où l’on mange beau, bon et bien. Un genre de #healthyummy où le produit frais est à l’honneur.

Sur les quais, non loin du charmant quartier Battant, fait une pause rafraichissante chez Öst Café. Des jus et smoothies, des salades fraiches aussi jolies que délicieuses, des desserts à tomber…

De l’autre côté du Doubs, n’aie pas peur de t’engager sous les arcades pour pousser la poste de Le Tandem. Bistrot-boudoir, tout est dit. Décor écléctique, ambiance sympathique et cuisine savoureuse. Sous la fraicheur des arcades, à l’abri de la circulatione et de l’agitation et avec une jolie vue sur le Doubs.

En basculant de l’autre côté de la boucle, avant de grimper à la citadelle, via la Porte noire ou les escaliers cachés derrière la porte Rivotte, tu peux prendre des forces chez Basilic Instant. Tout est frais, local, et adapté à votre régime alimentaire (végétarien, végan, sans gluten, …). L’occasion de (re)-découvrir de nouvelles saveurs sublimées pour l’occasion (ou comment je me suis réconciliée avec le panais;) )

Et pour finir cette virée, retour le long du Doubs, sous l’impressionant bâtiment qui abrite le FRAC et le conservatoire, pour aller au Pixel. Ici encore la cuisine est fraiche et délicieuse, mais le concept va bien au-delà de ce qu’il y a dans ton assiette. On est sur un lieu associatif et solidaire, aux milles vies, et aux canapés accueillants où on s’éternise facilement.

7- Le sportif est bienvenu

(et le comtois est sympa!)

Si tu cours un peu, tu connais inévitablement le Trail des Forts, et je t’en partageais mes souvenirs boueux mais heureux il y a peu.

Mais plus largement, tout la ville et l’agglomération vibre au rythme du sport. C’était d’ailleurs le mot d’ordre des voeux municipaux cette année « S’portez vous bien! ». Avec un angle renforcé sur les sports outdoor, ce qui se comprend aisément quand on voit les atouts naturels sur place.

En juin, il y aura même le premier festival « Grandes Heures Nature » à Besançon. L’occasion de découvrir une foultitude d’activités, sur terre, sur l’eau et même dans les airs. Je ne saurai t’en dévoiler sans en oublier alors je te conseille vivement d’aller jeter un oeil à l’alléchant programme. Des épreuves compétions, des découvertes loisirs, des conférences, des présentations produits, de quoi satisfaire tous les sportives et sportifs qui passent par là, petits et grands.

***

On dit souvent  « 10 bonnes raisons de… » alors n’hésite pas à compléter la liste avec tes bonnes adresses!

Et à me dire si tu connais déjà cette ville, ou au contraire quelle image tu en as, si tu es déjà séduit, ou si tu en es désormais curieux…

#ComtoisRendsToiNenniMaFoi

7 commentaires sur “7 bonnes raisons de prendre l’air à Besançon

Ajouter un commentaire

  1. Sympa tes bonnes adresses, je testerai celles que je ne connais pas.
    Bientôt de retour à Besançon, j’ai hâte de retrouver, comme tu l’as si bien décrit, la ville à la campagne 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Pour la gare, si on descend à la gare Franche-Comté TGV, on voit bien la verdure… et on cherche la ville.^^

    En bonnes adresses je citerais Basilic Instant, cantine végétarienne à l’ambiance familiale, et Pum pour de la cuisine thaï bonne et pas chère. 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :